Free Porn eşya depolama pornhub Galabetbonuslari.com Galabetadresi.com Galabetcasino.com Vipparkbahissitesi.com Vipparkcanlicasino.com Vipparkcanlislotsitesi.com Deneme bonusu veren siteler Deneme bonusu veren siteler Deneme bonusu veren siteler Deneme bonusu veren siteler Deneme bonusu veren siteler paper.io yohoho.io yohoho unblocked io games unblocked 1v1.lol unblocked io games unblocked google sites slope play unblocked games io games padisahbetgirisyap.com padisahbetgirisadresi.net padisahbetbahis.net padisahbetcasino.com deneme bonusu
HomeProphéte Mohammed (PSSL)Le Prophète Mohammed A-t-il Battu Ses Femmes?

Le Prophète Mohammed A-t-il Battu Ses Femmes?

Bien que le Prophète Mohammed (PBSL) ait eu 12 mariages, il n’a pas battu ses femmes, a condamné ceux qui les battaient, voulait qu’ils soient craintes d’Allah pour les femmes, qu’elles ne soient pas traitées injustement et qu’elles soient bien traitées. Dans ce contexte, Il a dit : « …les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes. » [1].

Le prophète Mohammed (PBSL) n’a jamais utilisé le battement comme méthode dans les problèmes qu’il avait avec ses femmes, et il ne l’a pas non plus recommandé. Battre dans la façon dont le prophète Mohammed a géré les problèmes qu’il a eus avec ses femmes n’était pas une option.

Le Prophète Mohammed (PBSL) a confié un secret à Hafsa. Cependant, Hafsa a partagé ce secret avec les autres épouses du Prophète Mohammed, et cette situation était énoncée au Prophète Mohammed par la révélation [2]. À l’époque où cet événement a eu lieu, les épouses du prophète Mohammed étaient jalouses l’une de l’autre même si elles étaient traitées équitablement, et elles ont reflété cette jalousie sur le prophète Mohammed (PBSL). À cause de ces problèmes, le prophète Mohammed a juré de rester loin de ses femmes pendant un mois. Il a resté seul dans un lieu appelé « Al-Mashrabah » [3].

L’incident d’Al-ifk peut être également donné comme exemple des problèmes que le Prophète Mohammed (PBSL) a eu avec ses épouses. Le mot ifk signifie calomnie, mensonge. Voici comment ça s’était passé: L’armée islamique était restée au repos après la bataille de Bani Al-Mustalik. Pendant le séjour, Aisha a quitté l’armée pour subvenir à ses besoins et pendant ce temps, elle a laissé tomber son collier. Un long moment passa pendant qu’elle avait cherché son collier. Lorsqu’elle atteignit l’endroit où l’armée était stationnée, il vit que l’armée se déplaçait et commença à attendre là, croyant qu’ils sortiraient pour chercher quand ils se rendraient compte de son absence. En attendant, il s’était endormi. Safwan bin Al-Mu’ attil As-Sulami (qui a été laissé pour assurer la sécurité d’une unité de soldats retirée) la trouve alors qu’il vérifiait le site du camp dans le cadre de son devoir, et il l’a mis sur son chameau et l’amenait à l’armée. Cependant, bien qu’il marchait vite, il n’a pas pu rejoindre le convoi que lorsqu’ils faisaient une pause, car il était à pied. Le retard en question a été interprété comme immoral par des personnes mal intentionnées. Aisha, qui était malade pendant un mois après son retour de l’expédition, n’a pas entendu ces commérages. En entendant ces commérages, le Prophète Mohammed a consulté les gens autour de lui pour arriver à une décision. Les personnes qu’il a consulté étaient ceux qui connaissaient de près Aisha. Ces personnes ont déclaré qu’Aisha avait de bonnes mœurs, mais qu’elle pouvait agir imprudemment parce qu’elle était jeune. Le Prophète Mohammed, qui était allé à Aisha, a dit à sa femme : «ô `Aisha! J’ai été informé de telle et telle chose à ton sujet; et si tu es innocent, Allah révélera ton innocence, et si tu as commis un péché, alors implore le pardon d’Allah et repent-toi auprès de Lui, car lorsqu’un esclave confesse son péché puis se repent auprès d’Allah, Allah accepte son repentir. » Aisha a déclaré que le Prophète Mohammed croyait aux rumeurs et qu’il se méfierait donc de tout ce qu’elle dirait, et elle a dit qu’elle n’avait d’autre choix que de demander de l’aide à Allah [4]. Par la suite, Allah, par révélation, a déclaré que la réclamation attribuée à Aisha était une calomnie et a innocenté Aisha : « Ceux qui sont venus avec la calomnie sont un groupe d’entre vous. Ne pensez pas que c’est un mal pour vous, mais plutôt, c’est un bien pour vous. A chacun d’eux ce qu’il s’est acquis comme péché. Celui d’entre eux qui s’est chargé de la plus grande part aura un énorme châtiment. Pourquoi, lorsque vous l’avez entendue [cette calomnie], les croyants et les croyantes n’ont-ils pas, en eux-mêmes, conjecturé favorablement, et n’ont-ils pas dit: « C’est une calomnie évidente ? » Pourquoi n’ont-ils pas produit [à l’appui de leurs accusations] quatre témoins ? S’ils ne produisent pas de témoins, alors ce sont eux, auprès d’Allah, les menteurs. N’eussent-été la grâce d’Allah sur vous et Sa miséricorde ici-bas comme dans l’au-delà, un énorme châtiment vous aurait touchés pour cette (calomnie) dans laquelle vous vous êtes lancés, quand vous colportiez la nouvelle avec vos langues et disiez de vos bouches ce dont vous n’aviez aucun savoir; et vous le comptiez comme insignifiant alors qu’auprès d’Allah cela est énorme. Et pourquoi, lorsque vous l’entendiez, ne disiez-vous pas: « Nous ne devons pas en parler. Gloire à Toi (ô Allah) ! C’est une énorme calomnie » ? [5].

Comme on peut le voir à partir des événements mentionnés ci-dessus, le Prophète Mohammed (PBSL) n’a pas résolu les problèmes qu’il avait avec ses femmes en les battant. Le prophète Mohammed obéit méticuleusement à l’ordre du Coran : «…Et comportez-vous convenablement envers elles…» [6].

La photo de couverture est tirée du film « Mohammed : Le Messager de Dieu » réalisé par Majid Majidi.


[1] At-Tirmidhi, Rada, 11.

[2] At-Tahrim, 3.

[3] Al-Boukhari, 7, 230.

[4] Ibn Saad, Al-Tabaqat, II, 63, 64, 65.

[5] An-Nur, 11- 16.

[6] An-Nisa’, 19.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here