Free Porn
xbporn

buy twitter followers
uk escorts escort
liverpool escort
buy instagram followers
HomeLa vie sociale dans l’IslamApproche De La Religion De l'Islam Au Sentiment D'amour Pour Le Sexe...

Approche De La Religion De l’Islam Au Sentiment D’amour Pour Le Sexe Opposé

L’amour signifie une affection intense et excessive. L’approche de l’Islam au sentiment d’amour pour le sexe opposé ; c’est garder ce sentiment en équilibre et être conscient que c’est Allah qui donne ce sentiment à la personne.

Le sentiment d’amour pour les gens dans la religion de l’islam ne se voit pas mal. En fait, cette situation est exprimée dans le Coran comme suit : « Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent.” [1].

Considérant que l’existence et la non-existence sont des tests pour les êtres humains dans l’Islam [2], même tomber amoureux de quelqu’un devient un test. Ce sentiment doit être ressenti comme et quand Allah le permet. Alors que tomber amoureux n’est pas mal selon l’islam, le comportement d’une personne amoureuse tout en éprouvant ce sentiment est considéré comme bon ou mauvais selon l’islam. La mesure dans laquelle l’islam permet d’éprouver ce sentiment ; est d’atteindre la maturité psychologique, biologique et économique que peut mener à bien à un mariage. Si une personne tombe amoureuse avant d’avoir atteint cette maturité, elle doit éviter les comportements interdits et canaliser ce sentiment. Il ne doit pas être seul avec la personne dont il est tombé amoureux, ne doit pas avoir de contact sensuel [3] et doit s’abstenir de briser le cœur de l’autre personne [4]. Le Prophète Mohammed (Que la Paix et la Bénédiction d’Allah Soient sur Lui) avertit qu’un amour excessif peut rendre les yeux aveugles et les oreilles sourdes, et il appelle les gens à aimer leurs proches avec modération [5].

Les gens commencent souvent à ressentir cette émotion lorsqu’ils voient la beauté, la bonté ou la perfection chez l’autre personne. Selon la religion de l’Islam, ces caractéristiques qu’une personne trouve chez son destinataire sont le reflet des caractéristiques possédées par Allah. Selon la religion de l’Islam, une personne doit se souvenir d’Allah avec ces caractéristiques qu’elle voit chez l’autre personne et se rendre compte qu’Allah est celui qui est digne d’être aimé. Sinon, la personne qui incarne ces traits chez la personne en face place la personne pour qui elle ressent cet amour intense au centre de sa vie : « Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d’Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l’amour d’Allah. Quand les injustes verront le châtiment, ils sauront que la force toute entière est à Allah et qu’Allah est dur en châtiment !..” [6].

Enfin, la prière du Prophète Mohammed (PSSL) devrait être rappelée aux personnes qui luttent pour ne pas commettre de haram à cause de ce sentiment : « Ô Toi qui tournes les cœurs ! Affermis mon cœur dans Ta religion ! »  [7]. Cette prière indique qu’il existe un lien entre les cœurs et Allah. Sans aucun doute, le changement des cœurs dépend d’un équilibre délicat entre la volonté de l’homme et la volonté d’Allah. De plus, une personne qui lutte pour ne pas s’engager dans le haram et qui meurt est considérée comme un martyr selon la religion de l’Islam [8].


[1] Ar-Rum, 21.
[2] “Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants. » Al-Baqara, 155.
[3] “Et n’approchez point la fornication. En vérité, c’est une turpitude et quel mauvais chemin !” Al-Isra, 32.
[4] « « Le Prophète Mohammed (PBSL) a dit en regardant la Kaaba : « En effet, Allah t’a rendu très honorable, très respectueux, très noble ; mais le croyant est plus honorable/plus respectueux que toi.” Ibn Majah, Al-Fitan,2.
[5] Abou Daoud, El-Edeb, 116.
[6] Al-Baqara, 165.
[7] Et-Tirmidhi, Ed-Daawat, 89.
[8] Kenzu Al-Ummal, h. No: 6999-7000.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here