Free Porn
xbporn

buy twitter followers
uk escorts escort
liverpool escort
buy instagram followers
HomeQuestions critiquesExiste-T-Il De La Violence Contre Les Femmes Dans La Religion De L'islam?

Existe-T-Il De La Violence Contre Les Femmes Dans La Religion De L’islam?

Le verset mis en avant concernant l’idée fausse que la violence contre les femmes est approuvée dans l’Islam est le verset 34 de la sourate An-Nisa’. L’expression contenue dans ce verset est la suivante : «Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !”.

Avant d’expliquer le verset, il convient de préciser qu’indépendamment de la religion, de la langue et de la race, les hommes dans diverses parties du monde utilisent la violence contre leurs femmes même si elles n’affichent pas une attitude immorale, et que l’Islam ne condamne cela en aucune façon, et déclare qu’ils seront tenus responsables de ces comportements : «Que tu la nourrisses lorsque tu manges, que tu la vêtisses lorsque tu te vêtis, que tu ne la frappes pas au visage, que tu ne l’insultes pas…” [1], «…Seul un individu généreux se comporte généreusement avec une femme et seul un être ignoble est capable de les humilier” [2].

Certaines personnes, sans lire tout le verset mentionné ci-dessus, et sans rechercher les parties peu claires, se sont concentrées sur la partie  » frappez-les  » du verset et ont conclu que la violence contre les femmes est légitime dans l’Islam.

Le verset parle d’une question spécifique entre mari et femme. Dans le verset, lorsqu’une femme commet un acte immoral qui touchera l’honneur de son mari, la manière dont l’homme doit se comporter est expliquée par étapes. Allah a ordonné aux hommes musulmans de suivre ces étapes.

Selon la religion de l’islam, un homme est responsable à la fois de sa femme et de ses enfants, s’il y en a [3]. Par conséquent, à la lumière du verset ci-dessus, la première chose qu’un homme doit faire s’il se rend compte que sa femme est dans une attitude immorale est d’essayer de la persuader. Si la méthode de persuasion ne provoque aucun changement sur sa femme et que la femme insiste toujours sur les mêmes actes immoraux, il est ordonné que les lits soient séparés entre l’homme et la femme (le mari et son épouse).

Ce commandement devient plus clair lorsqu’on le considère à la lumière du fait que le mariage commence dans la chambre à coucher. Avec la séparation des lits, un peu plus de temps doit s’écouler pour que la femme puisse comprendre le mal de son propre comportement. Si elle insiste toujours pour continuer son comportement immoral malgré cette dernière mesure, l’homme reçoit l’ordre de frapper sa femme, à voir la manière avec laquelle ce dit mari frappe son épouse. De cette façon, il ne s’agit pas de punir physiquement la femme, mais d’y voir un moyen de dissuasion symbolique.

Enfin, la disposition du verset ne s’applique pas à une femme si un homme affiche une attitude immorale envers sa femme. En raison de la différence de force physique entre eux, il ne semble pas possible pour Allah de donner un tel ordre aux femmes.


[1] Abu Dawud, An-Niqah, 40-41.
[2] Ibn Majah, Al-Adab, 3; Abu Dawud, Al-Adab 6, Er-riqaq, 22, Al-Itisam 3; Muslim, Aqdiyah, 11.
[3] “ Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens…” An-Nisa’, 34.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here