Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
HomeQuestions critiquesSituation Des Enfants Décédés

Situation Des Enfants Décédés

Les décès d’enfants vont-ils au paradis?

Selon la croyance islamique, chaque enfant naît sur «fit’ra» [1] [2]. En cas de décès, on pense que puisqu’il n’a pas encore atteint la puberté et que ses obligations religieuses n’ont pas commencé, il sera considéré comme sans péché et pure et ira au paradis dans la vie éternelle (l’au-delà).

Où vont les enfants non musulmans lorsqu’ils meurent?

La situation des enfants dont les parents ne sont pas musulmans est la même. Le Prophète Mohammed (Que la Paix et la Bénédiction d’Allah Soient sur Lui) a dit qu’Il a vu tous les enfants dans le Paradis en compagnie du prophète Ibrahim (Que la Paix Soit sur Lui). Certains musulmans ont alors dit [au Prophète – paix et salut sur lui -] : “ Ô Messager d’Allah ! Qu’en est-il des enfants des polythéistes ? ” Le Messager d’Allah – paix et salut sur lui – répondit : “ Les enfants des polythéistes en font partie. ” [3].

Puisque la vie de ce monde est un lieu avec une fin, les enfants ne peuvent pas rester des enfants tout le temps pendant cette période. Cependant, puisque la vie de l’au-delà s’étend sur un temps infini [4] et qu’il n’y aura pas de caractéristiques mondaines telles que grandir ou vieillir, les enfants et les jeunes du Paradis y resteront toujours des enfants et des jeunes [5].

Situations des mères et des pères qui ont perdu leur enfant

Un parent qui a perdu son enfant, dans l’espoir de le retrouver, aspire à l’approbation d’Allah et à pouvoir aller au Paradis. Cette situation les encourage à connaître Allah et à obéir à Ses ordres et interdictions. Le prophète Mohammed (PBASL) a dit aux parents dans cette situation : « Celui qui perd trois enfants et patiente en recherchant la récompense rentre dans le paradis ».

A la personne qui lui demandait: « Ô Messager d’Allah! Et deux ? » Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a répondu: « Et deux » [6].

Qu’est-ce que le Prophète Mohammed (PBASL) a fait quand son enfant était mort?

L’Islam encourage la patience face à une situation difficile. [7] Sachant que toute décision vient d’Allah [8], il est recommandé d’éviter la rébellion pour les malheurs qui lui sont arrivés [9]. Le prophète Mohammed a été témoin de la mort de plusieurs de ses fils et a enseigné aux musulmans quoi faire et quoi ne pas faire dans une telle situation. Par exemple, lorsque son fils İbrahim est décédé à l’âge d’un an et demi, il n’a pas pu retenir ses larmes de père ; Il a strictement interdit de pleurer après les morts en criant et en gémissant. Il donna la réponse suivante à ceux qui s’étonnaient qu’il pleurât à la mort de son fils ; «Les yeux ont versés leurs larmes et le cœur est attristé, mais nous ne devons rien dire, excepté que ce qui plaira à notre Seigneur. Cependant, Oh Ibrahim, nous sommes endeuillés par ton départ » [10]

Un excellent exemple pour les parents qui ont perdu leur enfant

Bediuzzaman Said Nursi, savant musulman, a comparé la vie de ce monde à la vie en prison et a expliqué que l’enfant décédé a atteint la vie du paradis, le lieu du salut et du bonheur éternel, avec l’exemple suivant : « Il était une fois un homme dans un cachot. Un enfant mignon lui a été envoyé. Ce prisonnier impuissant était à la fois en deuil pour lui-même et regrettait de ne pouvoir assurer le confort de son enfant. Alors le juge miséricordieux lui envoie un homme en disant : « Cet enfant est ton enfant, mais il est aussi ma nation. Je vais le prendre, le nourrir dans un beau palais. » Cet homme crie, se lamente : « Je ne donnerai pas mon fils, qui est ma consolation » dit. Ses amis lui disent : « Ta tristesse n’a pas de sens. Si vous vous sentez désolé pour l’enfant, l’enfant ira dans un palais spacieux et heureux au lieu de sa vie de prison troublée. Si vous vous sentez désolé pour vous-même; si l’enfant reste ici, il y a à la fois une prestation temporaire, mais aussi des difficultés et beaucoup d’ennuis pour l’enfant. S’il y va, il vous en profitera mille fois. Parce qu’il va attirer la miséricorde du sultan, il devient votre sauveur. Le sultan souhaitera qu’il vous rencontre. Bien sûr, il ne l’enverra pas en prison pour se rencontrer, peut-être qu’il vous sortira de prison et vous enverra dans ce palais, pour vous faire rencontrer l’enfant. À condition que vous ayez confiance et loyauté envers le sultan… » [11]. Cet exemple de Nursi exprime de manière exhaustive l’approche islamique du sort des enfants décédés. Enfin, l’islam donne la bonne nouvelle qu’une personne qui a perdu un enfant peut être réunie avec lui. Il promet une réunion au paradis, sans jamais être séparés [13], à ceux qui éprouvent de la tristesse avec patience sans se rebeller au moment de la douleur, et prennent position conformément au verset  « … Certes nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournerons » [12].

Résumé:

1. Selon la croyance islamique, tous les enfants qui meurent avant la puberté sont emmenés au paradis.

2. C’est également le cas pour ceux dont les parents ne sont pas musulmans.

3. Les enfants du Paradis seront également présents au Paradis en tant qu’enfants et feront ressentir à leurs parents la joie des enfants.

4. Le Prophète de l’Islam, le Prophète Mohammed (PBASL), a également perdu ses enfants à un jeune âge et a guidé les gens face à cette dure épreuve.

5. Les parents dont les enfants sont enlevés à un jeune âge, s’ils sont patients, Allah accordera des récompenses spéciales et les réunira pour une union éternelle après une courte vie dans ce monde.


[1] Fitra : La caractéristique qui vient de la création. Dans le verset, il est souligné que les hommes sont été créés avec une caractéristique qui convient à la croyance monothéiste, en disant  » Dirige tout ton être vers la religion exclusivement [pour Allah], telle est la nature qu’Allah a originellement donnée aux hommes -pas de changement à la création d’Allah -. Voilà la religion de droiture; mais la plupart des gens ne savent pas. » (Sourate Ar-Rum/30). En d’autres termes, selon la croyance islamique, tout être humain naît musulman.
[2] Boukhari, Tafsîr, (Ar-Rum) 2 ; M6755 Musulman, Destin, 22.
[3] https://islamic-content.com/hadeeth/1412/fr
[4] Al-mou’min/39
[5] Al-Insan/19, AL-Waqı’a/17-18
[6] Sahih At Targhib – 17 – Livre du mariage » Hadith n°2006
[7] Az-zumar/10
[8] Al Mou’min/12
[9] Bukhari, El-Djana’iz,31.
[10] Bukhari, El-Djana’iz, 43
[11] Bediuzzaman Said Nursi/ Lettres/ 17e Lettre
[12] Al-Baqara, 2/155,156.
[13] Al-Maidah/ 119, Al-Ahzab/ 65

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here